Implémentation d’une séquence UTE abdominal et de la reconstruction permettant l’étude du signal de Self-Gating respiratoire sur une IRM 3T clinique.

[TheChamp-Sharing]
Le mouvement respiratoire est la problématique principale des méthodes d’imagerie abdominale chez l’humain. Certaines séquences permettent de visualiser des modifications du signal IRM qui sont corrélée à un mouvement respiratoire. L’étude de ce signal appelé Self-Gating (SG) permet de réduire l’impact du mouvement lors de la reconstruction soit en retirant les données corrompues ou en les corrigeants. C’est dans ce contexte qu'une séquence IRM basée sur un encodage UTE a été développée au sein de l’équipe sur une IRM clinique à 1.5T qui permet de recueillir le signal de SG.
Aurélien TROTIER - Contacter
Centre de Résonance Magnétique des systèmes Biologiques, CRMSB, UMR5536 CNRS- Université de Bordeaux. 146 rue Léo Saignat, 33076 Bordeaux


Autres offres d'emploi

Retour à la liste